Phil du Nord

 

                                         

J’avais du temps à perdre, eh bien ça y est, je l’ai perdu, n’ayant plus de temps à perdre je ne pourrai donc qu’en gagner, conclusion, qu’est ce qu’on gagne comme temps à en perdre.
D' ailleurs ne dit on pas : faire quelque chose à temps perdu ? Ce qui prouve bien que c’est en perdant du temps que l’on en trouve pour accomplir ce que l’on doit faire!
Le temps c’est de l’argent ! Bon d' accord, mais lequel, le temps perdu ou le temps gagné ? Si l’on perd son temps à gagner de l’argent, gagne-t-on du temps à perdre son argent? D’ un autre côté si on perd son argent, on a perdu son temps à le gagner.
 Tu me diras que je te fais perdre ton temps, oui c’est certain, mais c’est que tu en avais à perdre, sinon tu n’aurais pas eu le temps de me lire.
Soit, La lecture des mails nous fait perdre notre capital " temps à perdre " Nous devrions donc gagner beaucoup de temps à supprimer notre virtuelle boite aux lettres, mais ne risque t’on pas de gagner tellement de temps que nous nous retrouverons avec un tas de temps à perdre?
Voici donc la preuve que ce n’est pas parce qu’on a du temps à perdre que pour autant l’on peut nous reprocher de n’avoir rien à foutre!
Le temps gagné engendre inéluctablement le temps à perdre, plus j’irai vite pour me rendre à la messe au bistro en face de l’église, et plus j’aurai de temps à perdre dans cet endroit.
J’opte donc pour la solution de ne plus me presser et de remettre au lendemain ce qui devait être fait la veille. Finalement c’est ce qu’on appelle : prendre son temps ! Non?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site